La bibliothèque des livres d’aventures

La bibliothèque des livres d’aventures

Vous retrouverez ici, nos plus belles lectures d’aventure. Il n’y a pas de classement particulier, juste celui de nos lectures. Certains livres sont des classiques d’autres sont moins connus. N’hésitez pas à nous faire découvrir en commentaires vos lectures préférées.

SAUVAGE PAR NATURE de Sarah MARQUIS

Résumé :  » Durant les trois premiers mois, le corps et l’esprit se nettoient. Passé ce cap, le corps ne fait plus mal, l’esprit est libéré. La marche : une pratique ancestrale reconnue chez les moines comme une forme de méditation que Sarah Marquis a fait sienne. Dans ce témoignage extraordinaire, elle nous raconte son voyage à pied de 2010 à 2013 (mai), avec pour seul bagage un sac à dos de 30 kilos. Des paysages somptueux du lac Baïkal à la jungle luxuriante du Laos ; une faune splendide avec les loups de Sibérie, les léopards des neiges du désert de Gobi ; des échanges étonnants avec les hommes, comme la fois où elle fut menacée par des narcotrafiquants après avoir foulé un champ d’opium… Mais aussi les rigueurs du climat, le défi quotidien de se nourrir et autres aventures sur le vif : Ne jamais planter sa tente la nuit au risque d’être réveillé sous la pression de serpents qui tentent de sortir de leur nid ! Sur 20 000 kilomètres, elle a connu ce qu’elle a cherché de plein gré : le froid, la faim, la douleur, la solitude extrême. La splendeur des paysages l’a récompensée, comme le cheminement intérieur qui lui a permis de développer sa philosophie du mouvement, qu’elle partage aujourd’hui dans ce livre ».

Notre lecture : 1000 jours et 1000 nuits.Sarah a traversé à pied, simplement munie de sa charrette et d’un sac à dos, tout le continent austral, de la Sibérie a l’Australie en passant par la Mongolie, la Chine… un exploit incroyable à la seule force de ses jambes.
Le livre se lit formidablement bien et plus on avance dans le récit et plus on mesure les difficultés qu’elle a dû surmonter ! Il aurait mérité de faire 100 pages de plus afin de recueillir plus de détails sur cette incroyable aventure humaine, bravo !

BOREAL de Paul Emile Victor

Résumé : « En 1934, l’explorateur Paul-Émile Victor, embarqué sur le Pourquoi pas ? du commandant Charcot, découvre le Groenland et les Esquimaux d’Ammassalik. 14 mois durant, il vit seul au milieu d’eux. Boréal est le récit de cette expérience unique. La chasse au narval, la rencontre avec l’ours, les récits des magiciens, Victor retranscrit tout dans son journal. Il partage sa joie de vivre au quotidien et évoque son histoire d’amour avec la jeune Inuit Doumidia. Un véritable documentaire ethnographique, qui est aussi un formidable récit de vie.Paul-Émile Victor est né en 1907 à Genève. Il est l’un des plus grands explorateurs polaires du XXe siècle. En 1942, il s’engage dans l’US Air Force et, la guerre finie, crée en 1947 les Expéditions polaires françaises ; il dirigera alors 31 missions, du Grand Nord à l’Antarctique. En 1977, il se retire à Bora Bora, en Polynésie, où il meurt en 1995 ».

Paul-Émile Victor est né en 1907 à Genève. Il est l’un des plus grands explorateurs polaires du XXe siècle. En 1942, il s’engage dans l’US Air Force et, la guerre finie, crée en 1947 les Expéditions polaires françaises ; il dirigera alors 31 missions, du Grand Nord à l’Antarctique. En 1977, il se retire à Bora Bora, en Polynésie, où il meurt en 1995.

Notre lecture : En 1934, Paul Émile Victor décide de partir vivre un an avec les esquimaux afin d’étudier au plus près leur mode de vie, leurs mœurs, leurs coutumes, leurs techniques de chasse … Il lui faut affronter la dureté de la vie esquimau. Son récit nous transporte parmi eux. Aujourd’hui, avec nos moyens modernes, on mesure encore plus les difficultés rencontrées. Une bien belle aventure polaire !

QUATRE DU CONGO de Patrice FRANCESCHI

Résumé : « En 1975, Patrice Franceschi a vingt ans. Avec trois compagnons de son âge, il entreprend une expédition chez les Pygmées réfugiés dans la jungle du Nord-Congo. Une jungle implacable dont la cruauté est comme une métaphore de la vie réelle. Les quatre hommes connaissent avec les Pygmées l’une de ces expériences de la vie sauvage qui marquent à jamais.
Mais c’est lorsqu’ils tentent la jonction à pied des rivières Sangha et Oubangui à travers la forêt inondée que leur aventure atteint son paroxysme. L’entreprise est folle pour l’époque. Dans la région infernale où ils s’enfoncent, ils vont vivre une dramatique expérience initiatique face à la mort et n’en réchapperont que par miracle. Voici un récit combinant aventure et regard ethnographique, à une époque où n’existaient ni GPS ni balises Argos. »

Notre lecture : L’aventure, la vraie… à vingt ans, ils sont partis vers l’inconnu à la recherche des pygmées ! Ils ont dû faire face à la nature hostile pour réaliser leur vraie aventure. Magnifique histoire vraie d’une expédition à l’ancienne, hors du temps et sans assistance possible. On adore !

PETIT TRAITE SUR L’IMMENSITE DU MONDE de Sylvain TESSON

Résumé : « Pour ralentir la fuite du temps, Sylvain Tesson parcourt le monde à pied, à cheval, à vélo ou en canot. Dans les steppes d’Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade aussi les monuments à mains nues. Pour mieux embrasser la terre, il passe une nuit au sommet de Notre-Dame de Paris, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, construit des cabanes.
Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l’enchantement. Dans nos sociétés de communication, il en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux. Ce Petit traité sur l’immensité du monde est un précis de désobéissance naturaliste, une philosophie de poche buissonnière, un récit romantique contre l’ordre établi ».

Notre lecture : Petit recueil de réflexions qui nous amène à réfléchir sur nos modes de déplacements, nos attitudes, nos bivouacs…

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.