Les Pozzines du Val d’Ese (Bastelica)

Les Pozzines du Val d’Ese (Bastelica)

Retour sur deux jours de randonnée (en boucle) au départ du Val d’Ese vers les Pozzines implantées au pied de Monte Renoso, en Corse.

[quote text_size= »medium »]

Théo : »Papa, on dirait le jardin de quelqu’un qui est riche ! »

[/quote]

Vallée des Pozzines

 

Les Pozzines (Source Wikipédia)

Écologie

Pozzine de pente près d’Évisa.

La pozzine est définie comme une tourbière acide très plane, le plus souvent parsemée de trous d’eau (pozzi en langue corse) que relient des chenaux naturels creusés par l’écoulement des neiges fondues. Les vastes pelouses humides des pozzines dites de fond se rencontrent autour d’anciens lacs glaciaires, en voie de comblement par des sédiments tourbeux depuis la fin de la dernière glaciation. L’étude géochimique et palynologique de leurs sédiments a permis de reconstituer l’histoire du climat et de la végétation en Corse au cours de l’Holocène. Plus rarement, des pozzines dites de pente peuvent se développer dans les zones de sources sur des versants rocheux.

Nous
Nous !

Flore et faune

La flore des pozzines corses est constituée de végétaux hygrophiles et méso-hygrophiles, principalement des graminées (Nardus stricta) et cypéracées (genre Carex) dont le feuillage enchevêtré forme un tapis dense, de 5 à 10 cm de hauteur. D’autres espèces végétales y sont courantes : joncs, renoncule porte-cœur, potentille anglaise, pâquerette des neiges, grassette corse… Les pozzines en cours d’assèchement se reconnaissent à leur colonisation par des fruticées naines (genévrier nain, épine-vinette du mont Etna) et des forêts d’aulne odorant.

Ce milieu fait partie de l’habitat d’animaux endémiques tels que l’euprocte de Corse et la truite macrostigma.

Théo
Théo

Randonnée, notre itinéraire :

Du départ du Val d’Ese remonter sous le téléski de Tarmini, puis rejoindre les crêtes de Scaldalsole et le col éponyme avant de redescendre au plateau des Pozzines. De là, après une courte sieste, nous sommes partis à la recherche d’un lieu pour planter notre tente au fond de la vallée des pozzines sur l’itinéraire du lac de Vitalaca. Ambiance grandiose garantie.
Le lendemain, nous sommes redescendus jusqu’aux bergeries de Pozzi pour rentrer pour une second itinéraire qui passe par le refuge de Foce d’Astra. Sur le trajet, les nuages se sont refermés sur nous et l’air c’est quelque peu rafraîchi. Nous sommes néanmoins arrivés sans soucis à notre point de départ.
CARTE
Itinéraire en boucle

Sur les deux jours :

Altitude min.
1620m
Altitude max.
1944m
Dénivelé Tot. +
554m
Dénivelé Tot. –
-541m
[FAG id=1841]

Cet article a 3 commentaires

  1. Bonjour Trappeur,
    merci bien pour les infos. Je voudrais demander si c´est regulierement permis de faire le camping sauvage a cote des pozzis a Corse car j´ai lu que le camping sauvage est generalement interdit a Corse. Pardon pour des fautes ecrits, c´est pas ma langue maternelle :-).

    Merci!
    Woodsman

    1. bonjour,

      En théorie, il est strictement interdit de faire du camping en Corse et notamment dans le parc naturel… Si ce n’est dans les emplacements aux abords des refuges/Gîtes. Dans le cas des pozzines du Val d’Ese, il est possible de bivouaquer aux abords des bergeries avec l’accord du berger…
      Bon ça c’est la théorie… Personnellement, nous partons du principe que lorsque la tente est montée peu avant de le coucher du soleil et enlevée peu après… et que l’on ne laisse aucune trace, cela ne gêne personne. Mais cela n’engage malheureusement que nous… Bonnes randos !

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Fermer le menu